Information

Le port du masque n'est plus obligatoire à Mons sauf exceptions. Retrouvez toutes les informations relatives aux mesures sanitaires dans notre dossier « Covid-19 »

Mons « Ville Rose »

Vous êtes ici : Accueil / Actions / Mons « Ville Rose »

En septembre 2020, le Conseil communal a voté en faveur de l’adhésion de la Ville de Mons au label « Ville Rose », conçu par l’asbl « Think Pink ». L'objectid étant de sensibiliser le public à l’importance de la lutte contre le cancer du sein et à son dépistage précoce. Cet engagement est la suite logique du travail mené par le Conseil Consultatif de la Santé et le service Egalité des chances du CPAS de la Ville de Mons en terme d'informatin et de sensibilisation à ce mal qui touche environ une femme sur huit avant l’âge de 75 ans.

Concrètement, la Ville de Mons et l’asbl Think Pink sont liées par une convention pour une durée de 3 ans. Par la signature de cette convention, la Ville s’engage à :

  • Soutenir et promouvoir le dépistage organisé via ses différents supports de communication ;
  • Promouvoir la campagne Think Pink lors d’évènements sportifs organisés par ou dans la ville (l’asbl mettra à disposition le matériel promotionnel) ;
  • Organiser un évènement de sensibilisation pour la lutte contre le cancer du sein (tous les bénéfices seront versés à l’asbl) ;
  • Constituer une équipe d’agents communaux pour participer à un évènement organisé par Think Pink ;
  • Habiller la ville en rose durant le mois d’octobre, mois de la lutte contre le cancer du sein.

Pour mener à bien cette collaboration, un comité composé du service Egalité des chances et citoyenneté et de l’asbl Think Pink a été constitué. Il établira un programme d’actions et supervisera l’ensemble des projets.

« La labellisation Ville Rose permettra d’intensifier le combat que nous menons déjà depuis plusieurs années au sein du CPAS contre le cancer du sein » déclare la Présidente du CPAS Marie Meunier. « Notre objectif est de pouvoir signer la convention avant octobre rose, le mois international de lutte contre cette maladie qui touche chaque année près de 11.000 femmes en Belgique. De nombreuses actions sont déjà menées sur le territoire comme des matinées de prévention, les cafés cancer qui sont de formidables groupes de parole et il était également prévu qu’une conférence consacrée à l’oncologie intégrative se tienne avant que la pandémie ne vienne contrecarrer ce projet. En tant que femme, c’est une cause qui me tient particulièrement à cœur mais nous devrions tous prendre part à ce combat qui ne concerne pas seulement les victimes mais aussi tous les proches et l’entourage. Il est primordial qu’un dépistage systématique précoce du cancer, qui a un impact positif sur les chances de guérison, soit mis en place ».

Actions sur le document