Information

Le port du masque n'est plus obligatoire à Mons sauf exceptions. Retrouvez toutes les informations relatives aux mesures sanitaires dans notre dossier « Covid-19 »

Cohésion sociale

Vous êtes ici : Accueil / Services / Cohésion sociale

Le pilotage de la programmation du PCS 2020-2025 est assuré au départ du Département Cohésion Sociale.

Le Plan de Cohésion Sociale poursuit deux objectifs :

  • Réduire la précarité et les inégalités en favorisant l’accès effectif de tous aux droits fondamentaux ;
  • Contribuer à la construction d’une société solidaire et coresponsable pour le bien-être de tous.

Pour ce faire, le PCS se décline en actions coordonnées visant à améliorer la situation de la population par rapport à la cohésion sociale et aux 15 droits fondamentaux répartis en 7 axes :

  • le droit au travail, à la formation, à l’apprentissage, à l’insertion sociale ;
  • le droit au logement, à l’énergie, à l’eau, à un environnement sain et à un cadre de vie adapté ;
  • le droit à la santé ;
  • le droit à l’alimentation ;
  • le droit à l’épanouissement culturel, social et familial ;
  • le droit à la participation citoyenne et démocratique, aux technologies de l’information et de la communication ;
  • le droit à la mobilité.

Pour Mons, le Plan de Cohésion Sociale se décline de la façon suivante :

  Actions
 01  1.1.06 Initiatives menées par les écoles de devoirs ART 20 ASBL Chantecler
02 1.5.02 Aide individuelle à la rédaction de CV, lettre de motivation, …
03 2.4.01 Abri de nuit/de jour
04 2.8.02 Petits aménagements en continu et durablement
05 2.8.03 Respect et propreté des quartiers en continu et durablement
06 3.1.06 IST
07 3.1.07 Assuétudes ART 20 ASBL RAMBO
08 3.2.01 Permanence santé
09 3.2.03 Travail de rue en santé
10 3.4.01 Mise en place de techniques et/ou d’activités de soutien psychologique
11 3.5.02 Plan Grand froid/canicule pour personnes vulnérables
12 4.1.03 Alimentation saine et équilibrée
13 4.4.01 Création d’une épicerie sociale
14 4.4.03 Potager cultivé collectivement ou scindés en parcelles individuelles (préoccupation alimentaire)
15 5.1.02 Facilitation de la participation à des activités artistiques ou de loisirs
16 5.1.04 Facilitation de l’accès au sport en tant que participant
17 5.2.03 Ateliers/activités interculturelles (cuisine, conte, musique tradition, …)
18 5.2.04 Ateliers/activités en lien avec le respect de la diversité (genre, religion, Culture, …)
19 5.2.05 Sensibilisation à la différence
20 5.3.01 Ateliers/activités de partage intergénérationnel
21 5.4.01Activités régulières d’intégration collective au sein d’un quartier et renforcement du sentiment d’appartenance
22 5.4.03 Création de comités de quartier
23 5.5.01 Activités de rencontre pour personnes isolées
24 5.5.01 Activités de rencontre pour personnes isolées ART 20 ASBL Article 27
25 5.5.01 Activités de rencontre pour personnes isolées ART 20 ASBL Pourquoi pas toi
26 5.5.02 Rencontre dans un lieu de convivialité (autour d’un « en-cas ») ART 20 Maison St Paul
27 5.5.02 Rencontre dans un lieu de convivialité (autour d’un « en-cas ») ART 20 ASBL Pourquoi pas toi
28 6.1.01 Organisation/implication du Conseil Consultatif (enfants, ainés, personnes handicapées)
29 6.1.03 Echanges citoyens/recueil de paroles (entre citoyens et/ou autorités)
30 6.3.04 Donnerie/brocante gratuite
31 6.4.04 Gestion d’un service qui donne accès aux nouvelles technologies (hors service agréé EPN)
32 7.3.01 Atelier réparation/mise à neuf de vélos

Concrètement, Le PCS est un dispositif ensemblier (adopté pour 6 ans) et est résiduaire : il soutient et complète les autres dispositifs déjà existants et permet de faire le lien ou de renforcer des actions individuelles ou collectives, de répondre à des besoins spécifiques de la population, d'assurer la transversalité des services offerts aux citoyens.

La mise en œuvre d'un plan approuvé s'articule sur une programmation de 6 années.

Annuellement, nous sommes tenus de faire approuver par le conseil du pouvoir local les rapports d'activité et financier relatifs à l'année précédente de la programmation ; et de transmettre les rapports d'activité et financier accompagnés des délibérations requises à la RW pour le 31 mars au plus tard.

Dans le cadre du PCS, le pouvoir local crée une commission d'accompagnement, chargée de :

  • L'échange des informations entre les différents partenaires du plan ;
  • L'impulsion d'une réflexion sur le développement et l'amélioration du plan ;
  • Le suivi de la réalisation des actions du plan ;
  • L'examen de l'évaluation du plan.

La commission est composée de représentants de la commune, du CPAS, du chef de projet, des différents services, associations ou institutions, avec lesquels un partenariat est noué.

Actions sur le document