Information

A Mons, le port du masque est obligatoire sur l'ensemble de la zone intramuros . Retrouvez toutes les informations relatives aux mesures sanitaires dans notre dossier « Covid-19 » !

Violence IntraFamiliale : le CPAS de la Ville de Mons rénove et agrandit sa structure d'accueil

Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Violence IntraFamiliale : le CPAS de la Ville de Mons rénove et agrandit sa structure d'accueil
Le 25 novembre dernier, à l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le CPAS de la Ville de Mons proposait d’affecter un budget de 500.000€ pour la rénovation et l’agrandissement du Service de Violences Intrafamiliales (VIF) de Mons. C’est désormais chose faite !

Ce 24 Mars 2021, le Conseil de l’Action Sociale a approuvé le projet de rénovation du VIF de Mons.  Ce projet permettra à terme de doubler la capacité d’accueil des victimes au sein de la structure.  

« La crise sanitaire que nous connaissons depuis plus d’un an n’a fait que renforcer la difficulté de prise en charge des victimes de violences dont le nombre ne cesse d’augmenter chaque année. Fort de ce constat, il nous semblait primordial d’agrandir notre capacité d’accueil afin de pouvoir répondre à l’augmentation des victimes, le tout en continuant à leur garantir un accueil maximal dans les meilleures conditions possibles » explique Marie Meunier.  

Hier, plusieurs projets ont été présentés au Conseil de l’Action Social du CPAS mais c’est le projet de rénovation et d’extension des volumes existants qui a fait l’unanimité au sein de celui-ci.   

« Concrètement, ce projet va nous permettre de doubler la capacité d’accueil des victimes de violences, de renforcer leur sécurité durant la durée d’hébergement et ainsi leur permettre une reconstruction sereine » précise la Présidente du CPAS de la Ville de Mons.        

Le service VIF met des logements sécurisés à disposition des victimes 24h/24h et pour une durée de 15 jours. Durant cette période, une solution d’hébergement à plus long terme est recherchée et le service entame toutes les démarches nécessaires à la régularisation de la situation sociale et administrative de l’hébergée. Un accompagnement psycho-socio-éducatif est aussi proposé tant à la femme hébergée qu’à ses enfants. 

« Le Collège prend très au sérieux la prise en charge des victimes de violences. C’est pourquoi, nous soutenons pleinement le CPAS dans son projet de rénovation et d’agrandissement du VIF. Aujourd’hui plus que jamais, il y a un réel besoin de disposer de telles structures d’accueil » explique Nicolas Martin, le Bourgmestre de la Ville de Mons.   

Après la mise en place du dispositif « Parlez-en à votre pharmacien » en mars 2020, c’est un nouveau geste fort que pose le CPAS de la Ville de Mons dans la prise en charge des victimes de violences familiales. 

Actions sur le document