Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Chemin vers l’emploi : Quand les jeunes aident les jeunes!
Actions sur le document

Chemin vers l’emploi : Quand les jeunes aident les jeunes!

jeunesLe nombre de demandeurs d’emploi est passé, fin avril, sous le seuil des 200.000 personnes. Toutefois le FOREM s’attend cet été, à une nouvelle hausse suite notamment, aux inscriptions des jeunes.

Les jeunes qui constituent, rappelons-le, depuis quelques années, un nouveau public au sein du CPAS. Notre défi est aujourd’hui de proposer des idées innovantes face aux challenges.

S’il a peu d’emprise sur les nouvelles demandes, le CPAS de Mons a toujours œuvré pour développer sa politique d’insertion socioprofessionnelle et offrir de nouvelles perspectives de vie. C’est l’une de ses spécificités et de ses valeurs ajoutées.

Action jeunes est un projet financé par le Fonds social Européen. Son but est d’accompagner des jeunes considérés comme NEET’s c’est-à-dire ayant entre 18 et 25 ans qui ne sont ni à l’emploi, ni à l’école ni au travail vers un projet d’emploi ou de formation. En collaboration avec le CPAS, l’Umons et la HEH prêtent main forte au projet et mettent à disposition des étudiants. Ce binôme d’étudiants (Umons 1ère master sciences de l’Education ou psychologie), travaille l’accroche au domicile des jeunes (SMS, rencontre à domicile, …).

Le soutien des projets NEETS dont celui de "Action Jeunes" est bénéfique et très important pour notre population jeune. Il n'est pas uniquement question d'accompagnement vers l'emploi ou la formation mais aussi de leur permettre de reprendre confiance en eux, d'avancer dans un projet concret, de faire face à la réalité en étant accompagné et encadré... Le travail effectué est spécifique en fonction du public auquel il s'adresse. Il est par exemple question de les accompagner individuellement, hors d'un contexte institutionnel mais surtout à leur rythme.

Grâce à cette approche innovante et ce travail spécifique (testing, accroche, visites d’entreprise, visites de centre de formation) mené par les différents intervenants du dispositif, le nombre de mises à l’emploi est en constante progression. A noter aussi que le taux d’échec avec ce public a diminué.

Il est donc évident que l’impact du projet « Action Jeunes » est visible. Concrètement : certains jeunes ont pu signer un contrat d’intégration article 60/61 avec le CPAS, la Ville ou encore un privé.

D’autres ont repris des études… Un bilan positif qui mène vers des emplois stables !

Sous mots clés standards