Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les services / Egalité des Chances / Lutte contre l’homophobie

Lutte contre l’homophobie

girls 846992 640

A Mons, un collectif s’est créé autour de la lutte contre l’homophobie. Appelé « A Mons, on respecte mon orientation sexuelle », il est composé de plusieurs partenaires : CPAS de Mons (Egalité des chances), Infor Jeunes Mons, Tels Quels, Maison Arc en ciel de Mons, Alter visio, UMons, Collectif santé de Mons Borinage, Planning familial « la Famille heureuse », Police de Mons Quévy, Activ’elles, Cercle homosexuel estudiantin de Mons, les Cheff, le Plaza Art, la Haute Ecole de Mons.

Par « homophobie », on entend les attitudes négatives pouvant mener au rejet envers les personnes homosexuelles, bisexuelles et transgenres ou à l’égard de tout individu dont l’apparence et/ou le comportement ne se conforme(nt) pas aux idées reçues de la masculinité ou de la féminité.

Quelles formes d’homophobie ?


L’homophobie s’exprime de différentes manières. Ses degrés de violence sont très divers et peuvent entraîner de lourdes conséquences chez la personne persécutée. Elle peut se traduire par une plaisanterie, une insulte, un vocabulaire négatif stigmatisant ou par des violences physiques passant de la bousculade au passage à tabac, voire même le viol ou le meurtre.

Que dit la loi ?


La loi du 10 mai 2007 permet d’agir en cas de :

  • discrimination directe ou indirecte quand dans une même situation, vous subissez un traitement différent sur base de votre orientation sexuelle,
  • injonction de discriminer lorsqu’une personne ordonne à une autre de pratiquer une discrimination à votre égard sur base de votre orientation sexuelle,
  • harcèlement ; comportement indésirable ayant pour objectif ou effet de porter atteinte à votre dignité et de créer un environnement intimidant, hostile, dégradant, humiliant ou offensant,
  • délit de haine quand l’un des motifs qui pousse l’auteur à commettre ce délit est votre orientation sexuelle,
  • injures et incitations à la discrimination, à la haine ou à la violence ; textes, paroles, gestes par lesquels l’auteur a l’intention et l’espoir de pousser d’autres personnes à vous discriminer, à vous haïr ou utiliser la violence contre vous.
Des circonstances aggravantes sont prévues par la loi afin de condamner plus sévèrement les auteurs de certains crimes ou délits (meurtre, viol, harcèlement…). Elles sont aggravantes quand l’un des mobiles du délit est la haine, le mépris ou l’hostilité à l’égard d’une personne en raison de son orientation sexuelle ou de son identité de genre.*

* source : Infor Jeunes Mons, billet sur l’homophobie, 2014
 

Contactez-nous:

065/412 380

Contacter le service par mail

Département Egalité des Chances et Citoyenneté du CPAS de Mons
Rue de Bouzanton, 1 – 7000 Mons

Accessible au public sur rendez-vous

Lutte contre l’homophobie
A Mons, un collectif s’est créé autour de la lutte contre l’homophobie. Appelé « A Mons, on respecte mon orientation sexuelle », il est composé de plusieurs partenaires : CPAS de Mons (Egalité des chances), Infor Jeunes Mons, Tels Quels, Maison Arc en ciel de Mons, Alter visio, UMons, Collectif santé de Mons Borinage, Planning familial « la Famille heureuse », Police de Mons Quévy, Activ’elles, Cercle homosexuel estudiantin de Mons, les Cheff, le Plaza Art, la Haute Ecole de Mons.