Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Les services / Mini site / Pôle d'Accueil / Rétrospective expositions / "For a better future" d'Ariane Séléné
Actions sur le document
"For a better future" d'Ariane Séléné

"For a better future" d'Ariane Séléné

Quand ?
Du 07/10/2016 au 04/11/2016 (Europe/Brussels / UTC200)
Où ?
L’ancienne chapelle Saint-Quentin (rue Lamir 29-31 à Mons)
Ajouter un événement au calendrier
iCal

ariane betterAriane Séléné est une artiste plasticienne de renom qui a présenté précédemment au Pôle d'Accueil son exposition "Cultures d'ici et d'ailleurs" composée de créations originales (peintures ornées de collages/encres).

Dans la continuité d'une dynamique artistique, renouvelée par sa vision du monde et du futur comme Historienne d'Art (Archéologie & Anthropologie "Civilisations non européennes"), elle propose, en tant que suite, une exposition d'une vingtaine de dessins uniques dont le graphisme façonne en larges traits noirs l'empreinte d'un temps de science et de fiction.

" Vers quel futur ?
 

La génération des 20 ans aujourd'hui est née avec la mondialisation où la question de l'avenir, du progrès de l'humanité est ressentie différemment des générations précédentes. L'expérience de la mondialisation, c'est la difficulté de plus en plus grande de se faire entendre et de se faire représenter.
Donner un sens à sa vie met en perspective l'avenir d'un monde "autrement" et non pas dans une désorientation culturelle générale. Cette exposition met en avant la créativité artistique portant sur les singularités locales de nos cultures. Une manière d'être via le prisme des " Identités plurielles et des métissages culturels ". Les sociétés ont toujours été métissées dans leur histoire et le seront encore davantage, mais préserveront-elles leurs diversités ? La machine, la robotique et l'intelligence artificielle mèneront-elles vers une déshumanisation de la personne par la perte de sa diversité biologique, organique de l'être et du monde vivant ?"

Sous mots clés standards