Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Le CPAS / Histoire et missions
Actions sur le document

Histoire

site3Depuis toujours, des citoyens se sont souciés du sort de leurs semblables en mettant tout en œuvre pour bannir la misère et la souffrance de leur collectivité. Les " Tables du Saint-Esprit " créées par un décret du 14 décembre 1765, peuvent être considérées comme une première initiative importante, prise par les pouvoirs publics pour encourager la lutte contre la misère et la pauvreté.
Mais il faut attendre le XXème siècle pour assister à une première rupture véritable avec le passé. C'est, en effet, une loi du 10 mars 1925 qui crée les Commissions d'Assistance Publique(C.A.P). Elle leur assigne pour mission " de soulager et de prévenir la misère et d'organiser le service de l'assistance médicale". En 1976, après cinquante années d'évolution sociale, il s'est avéré que la description des tâches assignées aux C.A.P était devenue désuète.
La nouvelle loi de 8 juillet 1976 prescrit que chaque commune doit disposer d'un centre public correctement géré. Ce centre est chargé d'intervenir activement dès l'instant où un administré a besoin d'une aide matérielle, sociale, psychologique ou médicale.C'est ainsi que les Centres Publics d'Aide Sociale (CPAS) ont vu le jour. Depuis le 7 janvier 2002, la loi a changé le nom en Centre Public d'Action Sociale (CPAS).

Missions

  • Le CPAS prend toutes les initiatives nécessaires en vue d'informer le public sur les différentes formes d'aide qu'il octroie.
  • Le CPAS effectue les démarches nécessaires pour faire valoir les droits des demandeurs. Par exemple : l'affiliation auprès d'une mutualité.
  • Le CPAS assure une aide psycho-sociale, morale et éducative au travers d'une guidance qui permet à la personne de surmonter elle-même et progressivement les difficultés qu'elle rencontre. Par exemple : guider une famille confrontée à un problème de surendettement.
  • Le CPAS accorde l'aide matérielle nécessaire sous la forme la plus adaptée. Le revenu d'intégration sociale est octroyé à tout Belge ou personne étrangère inscrite au registre de la population, ne disposant pas de ressources suffisantes et n'étant pas en mesure de se les procurer par ses efforts personnels ou par d'autres moyens.
  • Le CPAS peut créer et gérer des établissements ou services à caractère social, curatif ou préventif. Exemple : repas et soins à domicile, maisons de repos et de soins(MRS), centre de service pour personnes âgées, centre de santé mentale, services d'aide aux familles et aux personnes âgées, soins à domicile, logements sociaux pour le 3ème âge, maison pour enfant, ect.
  • Le CPAS exerce sa tutelle sur certains mineurs d'âge qui lui sont confiés.
  • Lorsqu'une personne doit justifier d'une période de travail pour obtenir le bénéfice complet certaines allocations sociales comme celles du chômage, le CPAS prend toutes les dispositions de nature à lui procurer un emploi. Parfois, il agit lui-même comme employeur pour la période visée.
  • Le CPAS doit effectuer toutes les tâches qui lui sont confiées par l'autorité communale en matière d'aide sociale. Il est le " bras social " de la Ville