Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Le Protocole Disparition Seniors au domicile
Actions sur le document

Le Protocole Disparition Seniors au domicile

boite jaune1Suite au Protocole Disparition Seniors en institution mis en place par la Cellule des Personnes Disparues de la Police Fédérale, la Ligue Alzheimer ASBL a initié le même protocole pour les personnes encore à domicile.

Très pratiquement…

Pour qui est cette boîte ?

Tout citoyen montois atteint de démence ou désorienté (par « désorienté » on entend des personnes qui ont des difficultés à se situer dans l’espace et dans le temps).

Qui peut la demander ?

La personne concernée, un membre de la famille, une personne de confiance ou un prestataire extérieur qui intervient au domicile.


Pourquoi est–ce important ?

Parce qu’elle fait gagner un temps précieux à la police lors d’une disparition, en facilitant le travail lié à la première audition.
 

Où la demander à Mons?

Au Pôle d’accueil, rue Lamir 29 31 7000 Mons, du lundi au jeudi de 13h30 à 16h (065/412 312 – cG9sZS5hY2N1ZWlsQHZpbGxlLm1vbnMuYmU=)

OU

A l’un des membres du Conseil Consultatif des Aînés de la Ville de Mons

Pourquoi ?

La maladie d’Alzheimer entraine de la désorientation spatiale et de la déambulation. Ces personnes sont donc sujettes à se perdre ou à disparaitre. Il s’agit de disparition inquiétante pour laquelle une intervention rapide et spécifique est nécessaire. De plus, 70% des personnes atteintes de démence vivent au domicile.

 

L’objectif ?
 

En cas de disparition d’une personne atteinte de démence, chaque minute compte. Il est donc primordial de débuter rapidement les recherches. Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent ainsi être attirées par des lieux référant à leurs souvenirs. Il est donc important de connaître l'ancien domicile ou lieu de travail, etc. La police a donc besoin d’informations pour débuter les recherches telles les endroits où elle aime se rendre, notamment.

Lors du constat d’une disparition, l’entourage, submergé par le stress ou par méconnaissance, a parfois du mal à donner ces renseignements. Le Protocole Disparition Seniors prévoit donc l’instauration préventive d’une fiche identitaire, pour les personnes atteintes de démence, qui contiendrait les informations nécessaires à la police pour débuter rapidement les recherches.

Que faire de cette fiche identitaire une fois réalisée ?

Cette fiche identitaire doit être placée dans la boîte jaune au frigo du domicile de la personne.

Vous pouvez également donner une copie de la fiche aux membres de l’entourage. La dernière page de la fiche devra être collée derrière la porte d’entrée du domicile. Cela afin d’indiquer aux intervenants extérieurs que la personne au domicile adhère au protocole.

 

La fiche identitaire, concrètement

 

Elle reprend les informations dont la police a besoin pour débuter les recherches rapidement:

  • Photographie(s) récente(s) de la personne
  • Ses coordonnées
  • Ses caractéristiques physiques
  • Sa tenue vestimentaire du jour
  • Ses médications
  • Itinéraires et endroits potentiels de recherche
  • Les coordonnées des personnes de contact
  • Etc.

 

Les partenaires
 

  • La Ligue Alzheimer et la Police Fédérale, à l’initiative de ce protocole ;
  • Le CPAS de Mons et son département Egalité des chances, qui coordonne le Conseil Consultatif des Aînés et s’inscrit dans la démarche « Ville Amie des Aînés », chargé de mettre en place cette action sur Mons ;
  • La Police de Mons Quévy, pour le relais d’informations au sein de ses services de proximité.